Itinéraire Eurasie 2019-2020 - Le décompte est commencé à 57 jours du grand départ! / Eurasia route 2019-2020 - The countdown has begun 57 days before the big departure! 🌎 Suivez-nous / Follow us 👇 * https://coeurdenomade.com/ https://www.instagram.com/coeurdenomade_voyagerautrement/ https://www.facebook.com/infocoeurdenomade https://www.youtube.com/channel/UCHPaYyNgq2e1Ykr-r9EP-8w #coeurdenomade #eurasia #europe #asie #eurasie #itinéraire #route #planification #planificacion #organisation #plan #tourdumonde #planning #traveling #travelingram #traveling_world #travelingthroughtheworld #map #worldmap #carte #cartedumonde #dream #reve #foncer #toutplaquer #beyourself #projet #project

Partir plusieurs mois: 5 étapes pour réussir son itinéraire

Coeur de nomade Infos pratiques 6 Comments

Planifier un voyage de plusieurs mois demande du temps et surtout un tant soit peu d’aptitude à l’organisation.

En effet, un 14 mois de voyage revient à planifier chaque pays du parcours et aussi l’ensemble de cet itinéraire avec une vue plus globale (un vrai plaisir pour moi!).

De plus, une grosse partie de cette organisation est d’ordre administratif (beaucoup moins le fun, disons!).

Je vous partage dans cet article mes 5 étapes clés pour réussir l’itinéraire d’un rêve un peu fou, mais oh combien réalisable. 

Le planificateur À contresens (image ci-bas) est un outil qui peut aider à  visualiser votre itinéraire. À vous de voir ce qui vous convient le mieux pour planifier votre projet 🙂


Cet itinéraire a été créé à l'aide du site Le planificateur de voyages

Déterminer le CHOIX des pays

(1) Le coût de la vie

Saviez-vous que simplement vivre au Québec coûte plus cher que dans plusieurs autres pays du monde?

Faites l’exercice pour le plaisir! Additionnez vos frais mensuels fixes (ce que vous payez systématiquement chaque mois) : hypothèque ou loyer + voiture + cellulaire + ligne téléphonique fixe + câble + internet + autre abonnements (activités ou autre), etc.

Et puis?

Pour ma part, c'est en faisant cet exercice que j’ai constaté que ça me coûterait moins cher de vivre ailleurs que de vivre chez moi! Et ce, en allouant approximativement le même budget pour l’épicerie et les activités.

Il est évident qu’il faut choisir des pays dont le coût de la vie est égal ou moindre à celui du Québec.

Calculer : un must pour ne pas s'endetter !

Il est impensable de partir sans réfléchir à une stratégie budgétaire sur le long terme. On ne s'en sauve pas, il faut faire des calculs!! Un tour du monde ou un voyage de plusieurs mois ne doit pas être une sauvette de la réalité, bien au contraire!

Ainsi, pour calculer approximativement ce que je devrai débourser pour chaque jour de voyage, je me suis inspirée d'une charte disponible sur internet et qui donne le coût de la vie par pays (indice).

La charte que j'ai choisie donne des  indices relatifs à la ville de New York, qui représente 100 (%). Si une autre ville a, par exemple, un indice de loyer de 120, cela signifie qu'en moyenne, les loyers sont 20% plus chers qu'à New York. Si une ville a un indice de loyer de 70, cela signifie en moyenne que les loyers sont 30% moins chers qu'à New York.

Un site qui m’a été très utile est celui de numbeo, car il est facile de trouver une multitude d’informations sur le coût de la vie en fonction des pays ou des villes visitées.

Ce site recense 119 pays. Le Canada figurant au 25e rang, il existe donc 94 pays avec un coût de la vie moindre à celui de chez nous!

Ci-dessous par exemple, les pays sont classés en ordre décroissant, du plus cher au moins coûteux.

Ainsi, le coût de la vie au Canada correspond à 35% de moins que celui de New York. Donc en calculant approximativement ce que me coûterait ma vie pour moi et mon fils à New York, j'ai été capable d'estimer grossièrement un montant par jour, par pays, pour nous deux.

Maintenant que l'on connaît comment choisir un pays pour qu'il ne coûte pas plus cher que notre vie actuelle, parlons de sécurité!

(2) Sécurité (climat politique)

La sécurité mondiale devient de plus en plus préoccupante. Il est évident qu’un risque zéro n’existe nulle part. Pour ma part, je préfère ne pas me laisser influencer par les médias qui ont tendance à n’exprimer qu’une partie des faits et souvent, aux saveurs de sensationnalisme.

Il serait néanmoins insouciant de ne pas s’informer adéquatement avant de partir. De plus, vous pourriez avoir des soucis avec vos assurances, en cas de réclamations, si vous vous retrouvez dans un pays alors qu’un avis gouvernemental conseillait d’éviter tout voyage inutile dans ce même pays.

Voici ma routine prudence voyage

Déterminer L'ORDRE des pays

(3) Le climat

Il est primordial de déterminer le genre de voyage que vous désirez faire. Pour ma part, j’ai décidé que je voulais vivre avec le strict minimum et donc le moins de vêtements possible. J’ai donc tracé l’itinéraire en fonction d’être dans un climat tempéré tout au long du circuit.

Astuce : Ne vous fiez pas bêtement aux mentions favorables ou peu favorables pour visiter ou non un pays au moment où vous pouvez le visiter. Informez-vous des températures et des particularités saisonnières (moussons, typhons, etc.) et jugez si cela vous convient ou non. Par exemple, nous aimons les températures entre 5 et 15 degrés et celles-ci sont souvent considérées non favorables.

Pour savoir quelles étaient les meilleures saisons pour visiter chaque pays, je me suis inspirée de 2 sites : le site du Lonely Planet (section destination -> infos pratiques -> quand partir et climat)  et celui de Partir.com. J’ai tout consigné dans un tableau et j’ai joué avec les dates, les meilleurs moments et les prix des billets d’avion entre les destinations pour fixer un ordre logique.

Ce dernier point peut varier énormément et doit ainsi être pris en considération très sérieusement!

(4) Le coût des billets d'avion ou autre transport

Oui, je prends l'avion! Oui, je connais l'impact environnemental de mon geste. Oui, j'ai une conscience écologique (et humaine aussi) très développée. Oui, je me remets constamment en question, car je veux être certaine de mes choix et de leur impact sur la vie qui m'entoure. Bref, voir plus bas ma petite parenthèse environnement.

Revenons à nos avions!

Assumant la totalité des dépenses pour mon fils et moi, je ne peux me permettre de négliger les frais superflus... car un billet d’avion à 100$ de plus, x2 = 200$, x plusieurs destinations… Au final c'est plusieurs centaines de dollars en moins pour vivre notre rêve.

Ainsi, afin de trouver le meilleur prix, j’ai dû jongler des heures avec les mille et une possibilités (dates, aéroports, compagnies aériennes, ordre des pays) et ce, sans compromettre le climat et la sécurité.

Économie de 2 140$ sur l'achat de 24 billets d'avion

Comme j'ai déjà acheté nos billets d'avion pour les 12 premières destinations (12 billets x 2 personnes), je peux d'emblée vous dire que sur 5 450$ de coût estimé en billet d'avion, ma stratégie d'achat m'a permis d'économiser 2 140$. C'EST ÉNORME!

Des heures à gosser en bon québécois, mais un gossage qui rapporte, tsé!

Voici en bref mes trucs pour payer moins cher mes billets d'avion

  • Être flexible sur les dates est toujours une façon efficace d’économiser. Le prix du billet peut en effet varier énormément d’une journée à l’autre dans une même semaine.
  • J’achète toujours mes billets moi-même sur les sites des compagnies aériennes, après avoir effectué une recherche préalable sur Skyscanner (j’en ai essayé plusieurs et c’est mon favori).

Ma technique de pro!

  • J’ouvre une page en mode incognito sur mon ordinateur
Page mode incognito

  • Je vais sur google flight pour voir le coût des différentes possibilités d’un point à l’autre (Merci à Poly pour ce truc 😊). On constate ainsi qu’en partance de Montréal, le coût du billet aller simple pour 1 personne coûte 320$ pour aller aux Îles-de-la-Madelaine contre 213$ pour se rendre à Paris! Notez que je n’ai jamais acheté via Google flight car je trouve toujours moins cher sur Skyscanner.
Page google flight
  • Une fois que j’ai déterminé les destinations de départ et d’arrivée en fonction d’un prix raisonnable, je fais une première recherche spécifique sur Skyscanner.
Page google flight
  • Ensuite je regarde pour le mois entier et détermine la date la moins chère.
Page Skyscanner
  • Je compare aussi en fonction des différents aéroports et des différentes compagnies aériennes.
  • Je privilégie les compagnies low cost car il m’importe peu d’avoir un lunch dans l’avion ou autre commodités. Je me déplace d’un point à l’autre, c’est ça que je veux, et au moindre coût. Le reste, j’ai mon ordinateur pour me divertir, des collations pour me nourrir et un bagage cabine pour ne pas payer d’extra en soute. Ça reste MA façon de voir la chose et je ne juge aucunement toute autre façon de voyager.
  • Enfin, une fois que j’ai trouvé le vol qui me convient, je vais sur les sites des compagnies aériennes pour acheter mes billets en devise locale. Parfois on peut économiser encore quelques dollars.
  • Notez que j’utilise ma Visa Passport de Banque Scotia, car elle ne charge aucun frais de conversion de devise.

Remerciement au passage

J’aimerais profiter de l’occasion pour offrir un merci tout spécial à Poly, un tourdumondiste ultra généreux et toujours disponible pour répondre à mes questions. Ce passionné de planification m’a donné un solide coup de main avec l’élaboration de mon méga outil de planification en me partageant gracieusement son template-voyage. Au moment d’écrire cet article, il est en tour du monde avec sa conjointe et ses 2 garçons. Vous pouvez visiter son site web, The Wonderlusters, et suivre leurs aventures sur leur page Facebook.

Itinéraire dans chaque pays

Tout réserver ou laisser tout au hasard? Là est la question qui embête bien des globe-trotteurs! Après m'être torturé les méninges des heures durant, j'ai décidé de faire les deux. Voici les détails de cette 5e étape.

Avion

  • La règle du last minute n'est plus vraie en termes de deal de billets d'avion. Plus tu achètes d'avance et plus tu économises.
  • On peut réserver un billet environ 355 jours à l'avance.

Hébergements

  • J'ai tout réservé pour l'Italie et la Grèce, car nous y serons durant la haute saison. Je m'assure donc de payer moins cher et d'être logée stratégiquement selon notre itinéraire. Je ferai pareil pour chaque pays visité en haute saison.
  • Pour les autres destinations, je réserve les nuits autour des arrivées-départs pour m'assurer d'être à proximité de mon transport. Les autres nuits, je verrai sur place.
  • Je réserve aussi aux endroits où je veux absolument être à un moment bien précis. Ex: Hiroshima un 6 août -> les hébergements étaient rares... même à 5 mois du départ!

Activités et lieux visités

  • Je cible environ 2 changements de logement par semaine max et je limite les activités et lieux visités à ce qui nous semble des incontournables.
  • Ensuite je relie les villes choisies entre elles et m'assure que le transport est faisable (merci google map).
  • Enfin j'estime le coût des déplacements avec Rome2Rio, une application géniale qui donne une idée des trajets possibles entre 2 endroits.
  • Je procède ainsi pour réduire le stress, prendre le temps de simplement vivre et parce que remplir l'horaire au quart de tour ne nous convient pas. Essayé et non approuvé! Cela nous laisse donc un max de latitude pour se laisser bercer par les heureux hasards et les imprévus, ceux-là même qui font du voyage ces si précieux souvenirs.
  • Il peut arriver qu'une semaine soit plus chargée, on ne veut quand même pas rien faire/voir non plus! Alors la semaine suivante sera plus légère.

En conclusion

Voici un aperçu de mon GÉNIALISSIME tableau Exel, qui résume à lui seul tout ce qu'il faut savoir pour partir en voyage plusieurs mois!

(Clin d’œil ici à tous ceux qui me connaissent et qui savent à quel point J’ADOOOORE LES TABLEAUX!).

Notez que le mode de vie que j’ai choisi correspond à environ la moitié moins que ce qui est estimé par le cost index of living, qui lui se base sur un rythme de vie confortable de la classe moyenne.

Image

Explications (de gauche à droite)

  • Les pays en ordre où ils seront visités.
  • Les cases de couleurs représentent le climat selon les mois. Nous serons dans le pays durant les mois marqués d'un X.
  • L'indice du coût de la vie figure dans la colonne suivante.
  • Le coût par jour pour 2 dans chaque pays.
  • Le nombre de jours dans chaque pays.
  • Le prix des 2 billets d'avion pour se rendre dans le pays de cette ligne (et pour lesquels j'ai économisé 2 140$, on se rappelle!)
  • Les dates d'arrivée-départ
  • En noir pâle: les destinations pour lesquelles j'ai déjà acheté les billets d'avion.
  • Les onglets du bas réfèrent à des sujets précis (visa, avion, hôtels, etc.), où tout y est détaillé.
  • Plus loin sur cette ligne d'onglet, s'y retrouvent chacun des pays individuellement pour lesquels toutes les dépenses se calculeront automatiquement grâce à des formules que j'ai créées.
  • Et j'arrête là les explications... car je pourrais parler durant des pages et des pages des vertus de mon super tableau!! (Je sais... je suis geek...mais j'assume totalement)

En conclusion, chacun construira son itinéraire en fonction de sa personnalité, ses envies et ses moyens. Et c'est parfait ainsi.

    Parenthèse environnement

    Nous avons décidé de ne franchir qu'un pays par voie terrestre, soit de la Turquie vers la Bulgarie, pour des raisons de logistique. Cela nous amène à prendre l'avion au moins une fois par mois. Mais pourquoi me demanderez-vous? Voici les deux raisons majeures expliquant ma décision:

    1. Jérémy prend une médication quotidienne qui est contrôlée et interdite dans certains pays. Nous avons donc dû réviser plusieurs fois l'itinéraire et les segments ''frontières terrestres'' n'étaient plus possibles.
    2. J'ai également tenu compte des intérêts de Jérémy dans ce voyage. Ce qui nous amenait systématiquement à visiter des pays spécifiques et éparpillés. L'avion devenait ainsi le seul moyen de transport envisageable.

    J'ai fait ce choix tout en choisissant de contrebalancer mon empreinte écologique. Voici mes actions concrètes envisagées:

    • Utiliser les transports en commun lorsque accessibles et ne pas privilégier les classes affaires.
    • Acheter des articles de voyage réutilisables et dont la fabrication respecte l'environnement.
    • Offrir 1 semaine de notre temps par pays à des organismes qui font une différence pour la planète.
    • Planter des arbres durant notre voyage (prévu lors de notre séjour au Kirghizistan) et possiblement au retour.
    • Voyager léger et apprendre à vivre avec l'essentiel.
    • Au retour, racheter des meubles ou objets de seconde main pour arrêter d'encourager la production de masse (car je vends tout avant le départ).
    • Utiliser des produits (crème, savons, etc.) qui respectent l'environnement.
    • Toute autre idée écolo-responsable.

    Nous vivons dans un monde imparfait où seules une conscience ouverte et des intentions engagées peuvent faire une réelle différence. C'est en ce sens que j'engage mes gestes à traduire mes pensées, pour un avenir meilleur de notre si belle planète.

    Psitt => afin de susciter votre intérêt, je vous annonce en primeur, qu'une série d'articles passionnants (sarcasme ici) couvrant l'ensemble du côté plate (mais capital) de la gestion d'un tel voyage, fera suite à cet article d'ici les prochaines semaines (probablement).

    N.B. Toutes les informations de ce blogue reposent sur les résultats de mes recherches personnelles et sur ma propre expérience. Je ne me proclame aucunement experte en quoi que ce soit, mais partage librement mon vécu afin d’aider au mieux les gens désireux de faire un beau voyage. Il n'y a, pour cet article, aucun lien d'affiliation ou lien commandité.

    Comments 6

    1. Wow Isa! Tu es un pro de l’organisation!!! Ton petit système me permet de constater que j’habite dans un pays où le coût de la vie est dans les plus élevés!!!!! (10e position)…!!!

      1. Post
        Author
    2. J’en reviens tout juste pas à quel point il y a du temps et de la logistique de mis dans ton voyage, mais aussi une mine d’or d’informations sur ce blog! J’adore

      1. Post
        Author
    3. Vraiment complet et très intéressant ! Merci de ta générosité et bravo pour ce grand travail de recherche.Tu es très organisée .

      1. Post
        Author

        En effet Johanne, j’ai un méga fichier excel avec des gros et complexes tableaux pour chaque pays, avec tout plein d’onglets qui sont tous reliés avec des formules… j’adore ce tableau. Il fut extrêmement long à élaboré et fut testé lors de notre voyage au Japon l’été passé. Et je dois avoué que c’est inestimable comme outil. C’est utile au jour le jour, mais c’est aussi ce qui me permet de transmettre facilement toutes mes informations.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *