Bouffe italienne Florence

Italie : habitudes alimentaires

Coeur de nomade Arts et nutrition, Italie Leave a Comment

Mes observations sur les habitudes alimentaires, au gré de mes balades et découvertes.

Rien d'exhaustif, mais avec le regard d'une nutritionniste au passage.

Durant mon séjour en Italie, j’ai eu l’occasion de partager d’exquis repas autour d’une table familiale, des tables de restaurant, des repas d’hôtes (wwoofing), sur le pouce et de la bouffe d’épicerie cuisiné par moi!

Il est à noter que je n’ai pas visité toutes les régions d’Italie, donc mes impressions ne sont fondées que sur mon expérience.

Voici mes observations:

  • À mon grand bonheur, les repas, surtout le soir, sont un moment sacré où prendre le temps de savourer et discuter est au centre de l’activité.
  • On cuisine des aliments simples, de bases, de saison et donc toujours d’une fraîcheur inégalée. Ce qui amène bien évidemment son lot de saveurs incroyables à chaque bouchée.
tomate
  • Les gras sont plus de types mono-insaturés avec de l’huile d’olive divinement délicieuse.
  • Petit déjeuner (colazione) : souvent pris debout au comptoir d’un café (bar), soit un café et une pâtisserie (sucrée), consommés rapidement avant le boulot. Ah oui, et le Nutella est ultra méga populaire en Italie, à mon immense désarroi (#huile de palme…)
  • Le dîner (pranzo - lunch ou déjeuner pour les Européens) : repas léger souvent autour de 13-14 h.
  • Le souper (cena) : à partir de 20h, repas copieux composé de 4 -5 services.
    • Antipasto (avant le plat, donc entrée) : souvent melon avec prosciutto (photo ci-bas), assiette de viande froide, formage et olives ou encore bruschetta.
    • Primo piatto (premier plat) : généralement des pâtes. Et c’est quand même une portion généreuse…
    • Secondo piatto (second plat) : viande ou poisson, avec une petite portion de légumes.
    • Contorno (accompagnement) ou fromage
    • Dolce (dessert) : souvent léger, car ce qui précède est assez copieux
proscuitto
  • Le limoncello est un délicieux digestif servi glacé.
limoncello
  • Nous n’avons pas consommé beaucoup de viande, sauf peut-être un peu de poulet et le prosciutto. Nous avons mangé souvent végétarien, beaucoup de fruits (cantaloup, melon d’eau, pêche fraîchement cueillies, etc.) et de légumes (la tomate bien entendue, mais aussi concombre, aubergines, courgette, etc.). Sans oublier le basilic et le romarin qui sont partout.
  • La PIZZA : différence entre celle cuite dans un four à bois et celle cuite dans un four électrique. Il semble que celle cuite dans le four à bois soit réservée pour le souper et se déguste lentement, tandis que l’autre est servi un peu sur le pouce à l’heure du lunch et se mange presque en marchant!

Photo ci-bas: pizza cuite au four

pizza
  • J’ai adoré le suppli : boule de risotto avec parmesan, mozzarella, tomate et panée dans une chapelure fine et délicieuse.
suppli
suppli
  • Je ne peux pas parler de l'Italie sans mentionner l'extraordinaire monde du gelato. Nous avons rigoureusement consommé ce dessert glacé quotidiennement, et ce, à toute heure de la journée. Notre verdict : le meilleur gelato est celui fait maison et conservé dans des contenant en métal. Moins alléchant que le gelato sur la photo ci-bas, mais oh combien plus savoureux.

gelato

Consultez la page Italie, un incontournable pour l'organisation de votre voyage.

Autres articles intéressants à ne pas manquer :

N.B. Notez que toutes les photos de ce blogue sont miennes et ne sont pas libres de droits.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *