street art Penang

Street art George Town (Penang)

Coeur de nomade Arts et nutrition, Malaisie Leave a Comment

Une passionnée de l’art je suis depuis toujours. Ce moyen d’expression n’aura de cesse de me captiver et de m’envouter.

Ce qui m’attire le plus dans l’art... c’est cette étrange impression de ressentir les émotions de l’artiste au moment où il s’abandonna dans la création de son œuvre. Indescriptible comme feeling!

Et puis, de fil en découvertes, je me rends compte que chaque pays recèle d’artistes libres qui colorent les constructions humaines d’un art libéré. Souvent bien plus que de simples dessins, une histoire racontée, un message à passer.

J’ai décidé de vous partager mes trouvailles, du moins une partie.

Street art George Town (Penang)

La réputation de cette ville coloniale n’est plus à faire quant à son art de rue. Sachez que de grands artistes ont honoré de leur griffe les murs de cette ville classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.

En voici quelques-uns :

Ernest Zacharevic

D’origine lituanienne, Ernest Zacharevic est l’artiste le plus connu de la scène d’art visuel de George Town. 

Les pièces suivantes ont été peintes dans le cadre du “Mirrors George Town”, projet mis de l'avant pour le George Town Festival de 2012 (événement artistique et culturel annuel).

Le but de ce projet était de réaliser le portrait d’habitants de George Town et de montrer le multi-culturalisme de la ville.

Passez la souris sur les images pour connaître les titres des oeuvres. 

Street art George Town (Penang)
Street art George Town (Penang)
Street art George Town (Penang)
Street art George Town (Penang)
Street art George Town (Penang)

En 2013, le projet Lost Kittens 101 prenant lieu durant le George Town Festival, aura pour but de sensibiliser les gens aux animaux abandonnés et errants, surtout les chats.

Street art George Town (Penang)

En 2015, Ernest a collaboré avec Martin Ron, un « muraliste » argentin, pour la création de l’œuvre ci-bas.

Street art George Town (Penang)

Sasha Korban

Né en Ukraine en 1987, Sasha Korban est passé maître dans le maniement de l’aérosol et du pinceau afin de créer des portraits trompant l’œil avec brio.

Une véritable poésie en peinture, son art plus grand que nature chante l’espoir tel un hymne à la vie.

Incontestablement, un méga coup de cœur.

Street art George Town (Penang)

"The trishaw rider"

Cette peinture (ci-haut) sur conteneur fut peinte dans le cadre du Penang International Container Art Festival. 

La fillette ci-bas, encore du même artiste, est mon coup de cœur. Pour un dessin fait avec des « cacanes » en aérosol... c’est stupéfiant.

Street art George Town (Penang)
Street art George Town (Penang)
Street art George Town (Penang)
Street art George Town (Penang)
Street art George Town (Penang)

Julia Volchkova

Julia Volchkova est une artiste « muraliste » qui est née dans la ville de Nizhnevartovsk, en Sibérie, en 1987.

Street art George Town (Penang)

Louis Gan

Sourd et muet, Louis Gan est un artiste né à Penang. Il est à l'origine des deux oeuvres ci-bas: Children on a Swing et Children Playing Basketball.

Street art George Town (Penang)
Street art George Town (Penang)

Collaboration by St. Xavier’s Institution, Homesoy and Vilmedia

Street art George Town (Penang)
Street art George Town (Penang)
Street art George Town (Penang)
Street art George Town (Penang)

Œuvres au hasard

Voici quelques morceaux qui ont attiré mon attention, mais dont je n’ai malheureusement pas noté l’auteur.

Street art George Town (Penang)
Street art George Town (Penang)
Street art George Town (Penang)
Street art George Town (Penang)
Street art George Town (Penang)
Street art George Town (Penang)

D’autres photos dans l’article 5 jours à George Town et aussi sur la page Facebook de Cœur de nomade dans l’onglet photo Malaisie.

Autres articles intéressants à ne pas manquer :

Vous avez eu la chance d'assister à une représentation artistique en Malaisie ?

Laissez-moi vos commentaires sur le sujet!

Je suis curieuse de vous lire 🙂

N.B. Notez que toutes les photos de ce blogue sont miennes et ne sont pas libres de droits.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *