Tour Eiffel noir et blanc

Paris et sa canicule

Coeur de nomade France, Récits d'aventures 22 Comments

Première chronique de notre 14 mois en Eurasie. Elles se suivent toutes chronologiquement selon notre itinéraire. À vous de les lire dans l'ordre qui vous plaît. Bonne lecture!

Isabelle & Jérémy

Ah Paris… la ville des mille romances… C’est fou comme secrètement on se construit des idéaux scénaristiques basés sur ces récits de voyage entendus, ces films à l’eau de rose visionnés par temps pluvieux, par l’histoire dudit pays apprise dans les livres ou véhiculée par les médias.

PM parisien

Arrivée à Paris

Bercée par l’ivresse de la fatigue et écrasée par une chaleur suffocante, c’est dans un état plutôt second que je découvre Paris et sa grandiose Tour Eiffel. Ce premier stop d’une longue série fut placé sur l’itinéraire en guise d’amortisseur, tel un passage en douceur vers cet autre monde, cet autre quotidien qui sera nôtre pour les 14 prochains mois.

Tour Eiffel
École militaire près du champ de mars
Jérémy près d'un café français
Au détour la tour Eiffel

Bien contente de mon moove, un 5 jours de transition judicieusement réfléchi ! Un changement de décor modéré, pas trop dépaysant quoi.

PM parisien

Pour le confort, par contre, on repassera… Petit appart en banlieue de Paris (Montrouge), sans clim, sans ventilateur, sans vent. Y fait chaud et ce n’est pas peu dire ! Le sommeil ne récupère pas pantoute. Douche aux heures, débarbouillettes froides dans le cou, popsicles, position « étoile de mer » … Rien n’y fait ! Je sue, y fait chaud et je sue. Ça me ruisselle des canyons ! Je fais, malgré moi, des designs d’ange sur le drap… horrible moiteur d’une canicule parisienne… Seul avantage : rabais sur les transports (forfait antipollution).

Un bâtiment à Paris

PLAN "S" pour SURVIE

Traînant donc lourdement l’épuisement de l’avant-départ ajouté au décalage, je me laisse séduire par une idée folle et je réserve une chambre dans un hôtel Marriott avec mes points (vive le travel hacking). Surclassement grâce à mon statut Gold Élite. Malade !! On trip solide l’ado et moi. C’est en gloussant de bonheur tout en refroidissant lesdits body que nous avons pris possession des lieux à 9 h. Paris et sa canicule (43 degrés quand même) nous attendront quelques heures, car nous avons une mission capitale à réaliser : se reposer sous une clim qui roule au max.

JOURNÉE À LA CLIM

La faim et l’envie d’aventures (nous sommes à Paris tsé !) nous poussent hors de la fraîcheur… Comment expliquer la sensation physique d’un 43 degré qui s’écrase de tout son long sur toi ? Mets ta face devant la porte du four qui roule à 400 depuis un moment et ouvre la porte. S’en suit, un besoin urgent de retourner au frais. Ce que nous fîmes sans hésitation après avoir acheté un sandwich de piètre qualité au Franprix du coin. Et c’est ainsi que nous passâmes une belle journée à relaxer et faire la sieste, dans un hôtel en plein cœur de Paris.

La suite de l'aventure : Paris et ses monuments 

N.B. Notez que toutes les photos de ce blogue sont miennes et ne sont pas libres de droits.

Comments 22

    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
  1. À Sept-Iles, la température est bonne mais dans la région de Montréal, ça de l’air qu’il fait assez chaud aussi !

    Prenez le temps de vous refroidir et bien récupérer pour la suite de votre voyage…

    Hâte de te lire de nouveau !

    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
  2. Oh là là. C’est là que l’on constate que nous aimons quand même un ti peu le luxe. Mais la beauté de cette ville fait pardonner les petits (grand) inconvénients. 😎☀

    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
    1. Post
      Author
  3. Ça m’a rappelé des souvenirs…j’arrive de 4 mois en Asie et j’ai souffert de la chaleur, alors je vous comprend tellement. C’est aussi ce qui fait la magie et découvertes de nos voyages. Bon 14 mois et profitez en bien.

    1. Post
      Author
  4. Bonjour à vous deux,
    Très contente de retrouver tes chroniques. Ton site web est vraiment beau, c’est une première visite pour moi et tu as fais de l’excellent travail Isabelle! Eille, ils l’ont tu les français avec leur rabais anti-pollution!!! Rien de mieux qu’un snack de piètre qualité, assis sur des oreillers? Bonne continuation, j’ai hâte de vous lire en Italie.

    1. Post
      Author

      Je suis morte de rire !! Jérémy aussi! Je crois que notre sandwich au balloney était meilleur que ce qu’on a mangé à Paris. Merci pour ton petit mot, ça fait du bien… un petit réconfort dans ce début d’aventure 🙂 À bientôt xx

  5. Tu es trop drôle à lire…j’adore ta façon de nous expliquer votre réalité…on s’y croirait avec vous….j’ai trop hâte de vous rejoindre 🙂

    1. Post
      Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *