Le kitch de Kawaguchiko. Mont Fuji.Mont iconique vu du lac Kawaguchiko. Coeur de nomade en émerveillement.

Tokyo et ses environs

Coeur de nomade Japon, Récits d'aventures Leave a Comment

Huitième chronique de notre voyage au Japon. Elles se suivent toutes chronologiquement selon notre itinéraire. À vous de les lire dans l'ordre qui vous plaît. Bonne lecture!

Isabelle & Jérémy

Nous avons eu la chance de loger 3 nuits chez Yuya, notre 2e expérience de Couchsurfing au Japon. Chargés comme des mulets, Yuya nous retrouve facilement à la gare de Kawasaki, à 30 min du centre-ville de Tokyo. Grande maison tout en hauteur où nous avons une chambre complète avec air conditionné. Le bonheur !!

Des feux d’artifice sont organisés par la ville à l’occasion d’un jour de fête. Avec ses amis, tous des expatriés anglophones, nous y assistons depuis un pont... un vrai chef-d’œuvre pyrotechnique !

Musée des sabres japonais

Se taper 45 min de transport pour arriver devant un musée détruit et déménagé, un bâtiment rasé et donc inexistant. Se payer une longue ride de taxi jusqu’audit musée pour arriver à temps avant la fermeture. Toute cette galère pour quelques épées antiques... mon avis bien sûr !!! Car aux yeux de l’ado, qui étudia chaque détail, de chaque sabre, et lut chaque description, et bien le détour en valut la misère !

musée des sabres japonais

Akihabara prise 2

La semaine à Tokyo étant aux bons soins de Jérémy, Akiba (abréviation pour Akihabara!) fera office d’une 2e sortie officielle. Petit dîner relax entre deux achats de figurines... Je précise ici que l’ado a raffiné sa technique d’achat, ayant remarqué que les « boutiques » juquées très haut, genre au 2e, 3e, voire même au 5e étage, vendaient moins cher leurs figurines.

Ci-bas, de gauche à droite: le 1er pallier d'escaliers pour atteindre la boutique de figurines + quand tu crois que tu es arrivé = surprise , un autre pallier d'escaliers + ladite boutique supposément génialissime.

1er pallier d'escalier pour atteindre la boutique de figurines
entre les deux palliers
le 2e pallier d'escaliers
la boutique de figurines

En effet, pour remercier le client d’avoir sué un bon coup à grimper jusqu’à son ti magasin, ben le Dude qui paye clairement moins cher son minuscule loyer, redonne au suivant en baissant ses prix jusqu’à 2000 yens de moins (soit presque 20 $, ce qui n’est pas négligeable).

C’est donc en galvaudant d’étage en étage que Jérémy vida son portefeuille et que moi je m’entraînai l’ischiojambier ! D’ailleurs, la cueillette fut si bonne que l’ado dû s’acheter une valise à roulettes pour rapporter son trésor !

valise pour les trésors

Arrêt obligé dans un de ces fameux cat café

Fait cocasse : les boutiques, cafés, hôtels, restos, s’empilent tout en hauteur et exhibent leurs affiches tout en bas à l’entrée. Ce qui fait que c’est pas toujours clair quelle porte ou quel escalier emprunter. Nous voilà devant le cat café, ben motivés à boire un ti rafraîchissement entouré de ti minous... faque nous montons un premier pallier d’escalier, puis deux, puis trois... puis quatre... c’est louche... On se rend quand même jusqu’au neuvième avant de se dire que ce n’est peut-être pas là pantoute !!! On redescend tout aussi motivés, les 9 étages... et on confirme qu’on n’avait qu’un étage à gravir, par une autre porte, munie d’un ascenseur, pour atteindre ledit café félin !!!

cat café

Marché des poissons de Tsukiji

marché des poisson Tsukiji

Mont Fuji

ÉNORME détour au Lac Kawaguchiko pour contempler la magnificence du légendaire Mont Fuji.

Mont fuji

Au départ, j’avais la prétention d’escalader tout bonnement cette montagne avec une seule journée de prévue, au départ de Kawasaki... erreur colossale !

De 1, le mont Fuji est à environ 3 h de Tokyo, donc 6 aller-retour. La journée vient de passer ! De 2, cette montagne est IMMENSE ! Ce n’est pas une tite marche style je-monte-le-mont-royal-la-joie-dans-la-foulée !

Lac Kawaguchiko, préfecture de Yamanachi

Conclusion : nous décidons sagement d’observer de loin ladite prestance volcanique afin d’en apprécier la réputation sans trop d’effort. Une ride de téléphérique et une balade de bateau, sur un lac rempli de pédalos en forme de signes, kétaine à souhait ! Un p’tit 30 minutes à se perdre dans une beauté grandiose et inégalée.

téléphérique lac kawaguchiko
mont fuji version kitch
téléphérique lac kawaguchiko
mont fuji version kitch

Ce périple inoubliable au pays du soleil levant se termine nul autre que par un 3 jours de Wwoofing à Chiba!

N.B. Notez que toutes les photos de ce blogue sont miennes et ne sont pas libres de droits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *