les galets de Natasquan-coeurdenomade

Virée gourmande de Natashquan : à la découverte du terroir Nord-Côtier

Coeur de nomade Arts et nutrition, Québec 2 Comments

Me plonger dans mon terroir et y découvrir une pléthore de pépites savoureuses, uniques et locales, ça, c’est puissant comme satisfaction.

Je me lance donc en solo dans cette deuxième virée gourmande direction Natashquan, pays de Gilles Vigneault, presque au bout de la 138.

Natashquan - coeur de nomade

Aguanish

Je fait premier un stop à Aguanish, une petite municipalité située à environ 25 km avant Natashquan.

    Natashquan - coeur de nomade
    Natashquan - coeur de nomade
    Natashquan - coeur de nomade

    J'y découvre un saumon fumé à froid absolument délectable, au petit restaurant La Goynish. J’ai poursuivi le plaisir avec un traditionnel sandwich au crabe (prononcer crâbe), un incontournable sur la Côte-Nord. Un arrêt qui en vaut la peine!

    Natashquan

    La route me mène ensuite dans le village natal de Gilles Vigneault. Un beau coin de pays peuplé de 250 habitants et exceptionnellement submergé cet été par un tourisme inattendu, manifeste éloquent de la pandémie.

    Natashquan - coeur de nomade

    Quoi de mieux que faire du camping dans son van pour profiter de la nature en toute tranquillité?! J'ai eu l'honneur d'un splendide coucher de soleil tout en dégustant mes p'tites trouvailles du terroir.

    Natashquan - coeur de nomade
    Natashquan - coeur de nomade
    Natashquan - coeur de nomade
    Natashquan - coeur de nomade
    Natashquan - coeur de nomade

    La Coqueline

    J’adore les chocolateries artisanales. En fait, j’adore les surprises et encore plus les surprises gourmandes ! Donc, un fin chocolat cachant en son centre une découverte de saveur est pour moi un plaisir qui se renouvelle avec chaque bouchée !

    Natashquan - coeur de nomade

    Mais là… je dois dire que j’ai été littéralement « flabergastée » par ces petits trésors du terroir ! Chaque chocolat est inspiré et produit à partir de la ressource première autour.

    Natashquan - coeur de nomade

    On ferme les yeux, on pose ce bijou gourmand sur la langue, on craque doucement le chocolat et on laisse les papilles explorer ce parfait équilibre entre texture et subtilité du terroir nordique. Un doux moment gustatif aux arômes du thé du labrador n’est possible qu’ici ! J’ai ensuite été séduite par celui à la chicoutai, aux graines rouges, et que dire de celui à la bière La Mouche !

    J’ai été chaleureusement accueillie par Thérèse Coquline, qui malgré un achalandage inhabituel de sa boutique, a pris un temps généreux pour discuter avec moi, un moment bien apprécié.

    Natashquan - coeur de nomade

    Q. Comment est venue l’idée de devenir chocolatière ?

    R. Tout commence par un projet de retraite, un désir de faire rayonner son village de par son riche terroir. Thérèse suit donc des formations pour acquérir les connaissances du monde de la chocolaterie et apprend auprès de chocolatiers. Passionnée et autodidacte, elle développe des produits authentiques, raffinés et uniques traduisant avec brio les saveurs nordiques de la région.

    Q. Une entreprise familiale ?

    R. Tout est fait à la main, ici. Les gens qui travaillent avec Thérèse sont de la famille. Elle et son mari cueillent les fruits et c’est elle-même qui produit tout ce qui est disponible à la boutique. Aucun agent de conservation, pas d’essence ni de colorant n’est utilisé. Que du naturel et du local de surcroît. Poivre des dunes, baies de genévrier, chicoutai, bleuets et framboises sauvages, thé des bois, etc.

    Natashquan - coeur de nomade

    Q. Plus qu’une simple chocolaterie.

    R. En plus de proposer de surprenantes bouchées chocolatées, Mme Coqueline prépare avec amour des pâtisseries tel qu’un gâteau aux « berri », des guimauves, des limonades aux fruits régionaux, des sorbets et de la crème glacée aux saveurs innovatrices, des tisanes et du café. De quoi plaire à tous ! Nouveauté cet été, le caramel aux bleuets.

    Q. Quels sont les points de vente ?

    R. La petite boutique a pignon sur la rue des Galets au cœur de Natashquan, mais livre également ses délicieux produits jusqu’à Sept-Îles.

    Une autre belle découverte de notre terroir nordique ! Anick Latreille, une femme qui a su tirer profit des ressources naturelles de la région pour élaborer des produits aussi inusités que délicieux ! Sa matière première est entièrement cueillie à la main par elle-même et des employés de la région.

    Natashquan - coeur de nomade

    J’ai d’abord goûté au thé de la Minganie, un harmonieux mélange de thé du Labrador et de trouvailles de la forêt boréale. Breuvage corsé et réconfortant !

    Natashquan - coeur de nomade

    Sur des notes de sapinage, les gelées de sapin baumier et de thé du Labrador rehaussent à merveille un apéro fromage et craquelins. J’ai dégusté mes gelés avec un fromage à griller acheté lors de ma virée gourmande sur l’Île d’Orléans, le savoureux Paillasson. Un repas simple, mais incroyablement gouteux.

    Natashquan - coeur de nomade

    Êtes-vous amateur de gin ? Pour ma part, je suis dingue de cet élixir alcoolisé concocté à partir des baies de genévrier. Quelle ne fut pas ma joie de découvrir le sirop tonique de sapin baumier ! La recette du bonheur = Gin le Betchwan + sirop baumier + eau gazéifiée tonique = un p’tit drink 100 % québécois qui vous enivrera les sens bien comme il faut ! À la vôtre !

    Photo ci-bas : thé de la minganie et sirop de sapin beaumier

    Natashquan - coeur de nomade

    Je termine ma découverte du terroir de Natashquan avec un étonnant pesto de persil de mer et épinard de mer. Euh… wow !?! J’ai cuisiné cet ingrédient surprenant avec des pâtes fraîches et des crevettes de Sept-Îles. Un plat digne d’un bon resto en seulement trois ingrédients.

    Natashquan - coeur de nomade

    Anick Latreille a cordialement accepté de me rencontrer et de répondre à mes questions. Voici mon entretien avec la femme derrière ce projet ambitieux.

    Q. Quelle a été l’étincelle de cette délicieuse aventure nord-côtière ?

    R. Lors d’un voyage à Natashquan en 2007, Anick tombe littéralement sous le charme de la végétation sauvage et de sa diversité sans pareil. Des plaines aux tourbières, en passant par les dunes, les marais salés et la forêt boréale et à tout ce que peut offrir le bord de mer. Un puissant désir de se rapprocher de la nature la pousse alors à venir s’y installer.

    Q. D’où vient l’idée de récolter les plantes de bord de mer ?

    R. Poussée par l’intérêt d’en savoir plus sur la flore du littoral, Anick se rend à Kamouraska et est accueillie par Claudie Gagné, proprio passionnée des Jardins de la mer. De passionnée à passionnée, un projet inspiré fera son bout de chemin de l’autre côté du fleuve et prendra racine en plein cœur de Natashquan

    Q. Qu’est-ce qu’un épinard de mer ?

    R. C’est une plante de bord de mer merveilleusement adaptée à un milieu aride : air salin, sol sablonneux, les eaux salées qui montent chaque jour au gré des marées.

    Q. Quels sont les points de vente ?

    R. Actuellement les produits De baies et de sève sont distribués un peu partout au Québec. Dès l’été 2021, il sera également possible de découvrir ces trésors du terroir en boutique à Natashquan. De baies et de sève partagera en effet boutique avec la Brasserie La Mouche.

    Kegaska

    Se rendre au bout de la 138 et tomber sur un bucolique paysage de fin de route! Une belle ride sur une route dont le paysage en vaut tellement le détour.

    Natashquan - coeur de nomade
    Natashquan - coeur de nomade
    Natashquan - coeur de nomade

    Visiter Natashquan

    Ce village à environ 1 200 km de Montréal est une perle qui mérite sincèrement la découverte.

    Natashquan - coeur de nomade

    Village natal de Gilles Vigneault

    Natashquan - coeur de nomade
    Natashquan - coeur de nomade
    Natashquan - coeur de nomade

    Ce douillet week-end à Natashquan se termine par une belle balade découverte, que je vous partage en images toutes simples.

    Natashquan - coeur de nomade
    Natashquan - coeur de nomade
    Natashquan - coeur de nomade
    Natashquan - coeur de nomade
    Natashquan - coeur de nomade
    Natashquan - coeur de nomade

    Cette virée gourmande a été réalisée en collaboration avec Tourisme Côte-Nord.

    L'alimentation vous fascine? Vous aimerez voyager à travers les habitudes alimentaires d'ailleurs.

    Une démarche nutritionnelle vous intéresse? Je suis nutritionniste et je fais des consultations à distance. Contactez-moi!

    Autres articles intéressants à ne pas manquer :

    N.B. Notez que toutes les photos de ce blogue sont miennes et ne sont pas libres de droits.

    RÉSERVEZ VIA MES LIENS POUR ÉCONOMISER!  
    • Réservez via mon lien sur Booking.com et obtenez 25$ CAD de remboursement après votre séjour (https://www.booking.com/s/11_6/ipoiri14).
    • Réservez via mon lien sur Airbnb (fr.airbnb.ca/c/isabellep12458) et obtenez 45$ de crédit voyage pour votre PREMIÈRE UTILISATION sur cette plateforme. Ce n’est pas plus cher pour vous et ça encourage mon travail sur ce blogue 🙂

    Partager cet article

    Comments 2

    1. WoW,,,merci pour ce beau reportage. Nous qui pensions partir en septembre, tu viens de nous donner vraiment le goût de partir dans cette région. D’autant plus que ça fait longtemps que je veux aller au bout du bout de la route. Les photos sont superbes. Bravo 🙌
      Manou xx 😘

    2. Le chocolat qui m’était destiné avait l’air, sur la photo, aussi délicieux que tu me l’avais d’écrit…sans rancune 😉

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *