Antalya

Antalya

Coeur de nomade Récits d'aventures, Turquie 5 Comments

Pays visité du 25 septembre au 29 octobre 2019

Vingtième chronique de notre 14 mois en Eurasie (trip qui n'aura été que de 8 mois, Covid oblige). Elles se suivent toutes chronologiquement selon notre itinéraire. À vous de les lire dans l'ordre qui vous plaît. Bonne lecture!

Isabelle & Jérémy

Visite relaxe de la vieille ville d’Antalya, Kaleici, qui abrite un ancien port romain. Cette coquette ville présente des influences romaines avec sa porte d’Hadrian construite pour la visite d’un empereur romain du même nom. On peut aussi y admirer des maisons d’influences Ottomane.

Antalya

Photo ci-haut : influence Ottomane

Photo ci-bas : Jérémy et moi et la porte d'Hadrian 😉

Antalya

L’envie de ne rien organiser, de simplement découvrir les environs, se balader sans but précis, laissant loisir à notre regard de se poser avec émerveillement où bon lui semble.

Antalya
Antalya
Antalya

Je profite de cette accalmie pour partir seule, marcher vers la mer, jouer la photographe et prendre plaisir à ne pas voir le temps passer.

Antalya
Antalya
Antalya

Puis, on se balade l'ado et moi en quête d'un endroit où manger, quand le travail d'un commerçant attire mon attention. Il fait de petites pyramides dans ses épices et c'est magnifique! Je lui demande si je peux photographier. Il n'en fallait pas plus pour engager une conversation animée sur la politique et l'histoire. Un instant unique, un de ceux que j'affectionne tout particulièrement.

Antalya
Antalya

Le ciel me fascine encore et toujours, de ces couleurs tantôt pastel et douces, tantôt multicolores et violentes. La lune, le soleil, les étoiles, les nuages, l'horizon et l'immensité de cette nature changeante et imprévisible. Ce spectacle immuable et gratuit se renouvelle sans jamais être le même. Comment pourrais-je me lasser de contempler ce ciel ?

Antalya
Antalya

Je termine cet article avec une photo prise spécialement pour Éliane. Le dude ici présent vend des moules "fraîches", crues, agrémentées de ti citrons, fresh eux aussi. Le tout évidemment traîne en plein soleil et, tu auras deviné, avec pas-de-glace-aucune. Je n’ai, comme on dirait, pas eu trop envie de me découvrir la saveur locale de cette charmante ville. Et sache que ce vendeur n'était pas seul à vendre son labeur, et que semble-t-il, l'argent de cette industrie-de-la-moule-fraîche-mais-pas-tant-que-ça coule à flots, car plusieurs, mais alors là plusieurs, locaux ou touristes turcs consommaient la bête avec des faces plutôt enchantées.

Antalya

N.B. Notez que toutes les photos de ce blogue sont miennes et ne sont pas libres de droits.

Partager cet article

Comments 5

  1. Tu nous délectes toujours de fois en fois de superbes photos… Merci de nous partager ces précieux moments de vie d’un monde qui nous est inconnue. xxx

    1. Post
      Author
  2. Quoi dire de plus que merveilleux. Jérémy tu m’as fait vraiment rire avec ton vidéo sur le brain turque le ham-man. Bisous

  3. Vraiment de belles prises de vue ! Magnifique,plaisant à suivre ,à lire et admirer…..J’adore vous lire .et bravo Jeremie pour ton vidéo. …j’ai mis un pouce ….
    Tu es super et plaisant à écouter. ..en attente d’un autre !!

    1. Post
      Author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *