Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

12 spécialités culinaires à essayer au Brésil

Mes observations sur les habitudes alimentaires, au gré de mes balades et découvertes.

Rien d’exhaustif, mais avec le regard d’une nutritionniste au passage.

Découvrir un pays avec une personne native, c’est plonger au cœur d’une culture et y être exposée avec une authenticité remarquable. Ce premier voyage au Brésil fut époustouflant en termes de découvertes culinaires. Ce fut bon, mais BON pas possible!
 

Les fruits goûtent le soleil, les petits encas sur la plage ou dans la rue goûtent les vacances et les mets traditionnels goûtent l’amour et les savoir-faire ancestraux. Voici donc pêle-mêle quelques incontournables alimentaires à mettre sur votre liste lors de votre voyage dans ce merveilleux pays d’Amérique du sud.

1- Feijoada

Plat commun, ultra répandu et servit quotidiennement dans les chaumières brésiliennes. En bon québécois, le feijoada est le cousin brésilien de nos fameuses bines. Feijoa veut dire haricot J’ai eu la chance de goûter aux meilleures feijoadas de tout le Brésil, cuisiné avec amour par ma très sympathique belle-sœur Iara.

Après avoir gouté à la recette familiale de feijoada, pourquoi ne pas découvrir la version gastronomique de ce met si délicieux. Mais attention! Ce plat demande des heures de préparation et les restaurants ne l’offrent que certains jours seulement. Et une fois que le chaudron est vide, c’est trop tard. Faut repasser!

 

C’est à la Casa do Feijoada, un soir de Coupe du Monde de soccer que je découvris l’extase desdites bines brésiliennes, tout près de la célèbre plage d’Ipanema. De grâce, arrivez le ventre vide et ayez une faim de loup car ce qui se présentera devant vous sera riche, copieux et décadent.

Feijoada du très réputé resto Casa do Feijoada

Les haricots sont cuits avec de gros morceaux de viande et servit avec des frites de manioc, du riz, du lard frit, de la farine de manioc grillée appelée farofa et des rondelles d’orange. Évidemment on mange ce repas accompagné d’un traditionnel caïpirinha.

Pour couronner le tout, on vous offre le spectacle d’un café digne de ce nom, infusé dans un alambic de verre. Aussi divertissant que délicieux! Enfin, on vous accompagne le café de trois bouchées sucrées : patate douce, dulce de leche et chocolat.

2- Pastel

Le pastel est partout au Brésil. Petit ou énorme, ce chausson frit est farci de viande, poulet, poisson ou fruits de mer. L’option catupiry (genre de fromage à la crème) apporte une touche magique au pastel. La tradition veut que l’on consomme le pastel avec un grand verre de jus de canne à sucre, fraîchement pressé de préférence. Consommé comme repas, mais aussi comme « petit » encas, le pastel mérite sa réputation notoire.

 

3- Avocat sucré

L’avocat pilé avec du sucre est un doux souvenir d’enfance de mon chum. Il existe plusieurs variétés d’avocat dans le monde. Je ne pourrais dire lesquels nous avons mangé, mais ils étaient énormes et tendre à souhait. À essayer.

4- Churrasco ou BBQ brésilien

En Argentine, j’avais été initié à la parrillada, soit le BBQ argentin sur charbon. Ici, au Brésil, je découvre autrement cette délicieuse cuisson braisée de la viande. Au menu ce jour-là : pilon de poulet, steak, saucisse, cœur de poulet, pain à l’ail.

 

Pour la petite histoire, la plupart des familles ont un BBQ intégré à la maison. Imaginez un foyer avec une cheminé dans la cuisine, mais où le trou du foyer serait à la hauteur du comptoir. Comme un mini four à pizza dans le mur, mais au charbon muni de différents niveaux de grilles.

Le père de mon conjoint prépare la viande avec du sel et c’est tout! Cuisson lente au charbon le temps de quelques bières autour de moult discussions animées. On dépose la viande sur la table, un volontaire la coupe en bouchées et on se sert avec des cure-dents. Évidemment, on trempe notre bouchée de viande dans la farofa (farine de manioc), sinon, c’est pas un churrasco! À peine la viande retirée du BBQ, que la grille se remplit à nouveaux pour une autre fournée.

5- Jus frais

Je ne bois pas de jus dans mon quotidien, car pour moi ce sont des boissons sucrés et je n’aime pas boire du sucre. Ceci étant dit, c’est un pécher capital de visiter le Brésil sans goûter à ces jus colorés, vitaminés, frais et sucrés à souhait!!! Comme je le disais dans mon récit d’aventures à Praia Grande, mon jus préféré c’est le jus de caju, à égalité avec le jus de sucre de canne. Et, tout aussi délicieux sont les jus de fruits de la passion (maracuja) et d’ananas (abacaxi). Et que dire de l’eau de coco à même la noix, ça aussi c’est un must!

Jus de cajou

6- Pancake

Crêpe salée souvent fait d’un mélange de lait de coco et de farine de manioc, farcie de viande et gratinée de fromage et de sauce. C’est très bon! Et encore meilleur accompagné d’un jus (et d’un pastel, pourquoi pas!).

Pancake gratiné avec 2 pastels

7- Le trio brésilien

Qui a dit qu’il fallait faire compliqué pour être délicieux? Repas copieux, nutritif et économique, présent dans plusieurs restaurants locaux. Cette assiette populaire est composée de riz avec des haricots, une salade dans l’assiette et un choix de viande (ou poisson, ou pastel), sans oublier la farine de manioc grillée (farofa).

 

Trio brésilien: une assiette avec des filets de poisson et l'autre avec du porc

8- Acaï et autres douceurs

Je ne suis pas trop dent sucrée, mais je dois dire que j’ai été surprise et charmée par certaines sucreries brésiliennes.

Déjà l’Açai, tel qu’on le retrouve au Brésil, est digne d’une addiction au premier contact! La couleur pourpre de ce fruit attire le regard et enflamme les papilles. Puis, servit en jus ou en sorbet, je vous jure que le goût saura vous rafraîchir instantanément. À l’option sorbet, s’ajoute souvent l’option garniture… comme du lait condensé (sucré) et une infinité de petits bonbons et autres confiseries.

Ensuite j’ai découvert la paçoca, une friandise à base de cacahuète, farine de manioc et de sucre. C’est très bon tel quel, mais j’ai eu la chance de goûter à un cocktail fait par ma belle-sœur Claudia.

Le Batida de amendoim est composé de paçoquita (le nom commercial pour la paçoca), de lait de coco, de vodka et lait condensé sucré. Un drink dessert qui rentre au poste comme on dit en bon québécois!

Sans négliger le bonbon de patate douce, présent sur le bord des comptoirs des commerces et des restaurants!

9- Le stroganoff aux crevettes

Oui oui, cette recette tire bien ses origines du plat russe. Je ne peux pas vous expliquer l’histoire de cette recette, mais je peux vous dire que c’est absolument gourmant! Encore choyée par une autre de mes belles-sœurs, Fernanda nous cuisina un stroganoff de crevettes à faire rougir les grands chefs! Crevettes en sauce crémeuse sur lit de riz blanc et on saupoudre de mini bâtonnets de croustilles. Surprenant et tellement bon!

10- Porções

Ce n’est ni plus ni moins que des petits encas rapido presto. À titre de comparaison, on peut penser à des entrées à partager ou à des tapas. La plupart du temps ces délicieuses bouchées sont servit à la plage ou dans les kiosques de bouffe de rue. Grillades en tout genre devant un paysage de film. Franchement un plaisir agréable.

11- Caïpirinha

Je sais, mes récits d’aventures débordent de ce drink national. Désolée, mais justement! Il est partout, offert en de multiples variantes! Comment ne pas en parler, encore?

Pour les nouveaux arrivés sur mon site, le Caïpirinha est un cocktail alcoolisé à base de cachaça, un alcool de canne à sucre. Le drink de base se veut simple : cachaça, jus de lime et sucre, évidemment.

Les variantes proposent à cette recette originale un fruit écrasé selon les fruits disponibles du moment. Le croquant fruit de la passion (maracujà), remporte une place dans mon cœur, tandis que le caju, lui, me laissa plutôt dans la déception. Les gros morceaux de caju pas tant comestibles de mon drink ont un tantinet gâché l’ingestion de ma boisson. À vous de faire vos essais!

12- Vivre l’expérience culinaire et culturelle brésilienne du Nordeste

Un resto découvert par hasard en se baladant dans les rues de Copacabana.

Un bijou! L’ambiance était au top avec des chanteurs live offrant une prestation rythmée. La nourriture aussi nous a offert un spectacle! En effet, le serveur est venu installer les plats tout en nous servant nos assiettes et ce fut très divertissant.

J’ai découvert plein d’autres de mets locaux durant ce séjour brésilien. Il me faudra bien écrire un autre articles dédié à la nourriture… Car ce pays est tout simplement délicieux!

Et vous, avez-vous découvert le Brésil? N’hésitez pas à me laisser vos découvertes en commentaires. 

Toutes les photos de cet article et plus encore se retrouvent sur la page Facebook de Cœur de nomade, sous l’onglet photos > album > Brésil.

 

N.B. Notez que toutes les photos de ce blogue sont miennes et ne sont pas libres de droits.

PARTAGER CET ARTICLE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − 4 =